SECTION INTERNATIONALE CHINOISE                
  
FAQ
 
  • Pourquoi apprendre le chinois à BORDEAUX ?
 
Le Chinois – ou plutôt le Mandarin - est la 5ème langue la plus apprise dans les établissements scolaires français. La culture chinoise, les spécificités linguistiques avec une écriture non alphabétique reposant sur un système graphique fait de sinogrammes, et une phonologie caractérisée par des tons, absents des langues européennes, un attrait économique indéniable, une invitation au voyage sont autant de raisons d’apprendre à parler chinois et à commencer le plus précocement possible.
 
BORDEAUX est jumelée depuis 1998 avec WUHAN en CHINE, et les partenariats sont diversifiés et nombreux : secteur du vin bien sûr, mais aussi recherche médicale en cardiologie entre le CHU de Pellegrin et le Tongji Hospital, l’architecture, le développement durable ….
 
21% des exportations régionales sont effectuées vers la CHINE et ont progressé de 25 % depuis 2014. La CHINE est le 2ème marché visé par les entreprises d’Aquitaine. Le club Chine de la chambre de commerce et d’industrie de BORDEAUX rassemble 50 entreprises membres.
 
L’ouverture d’un institut CONFUCIUS à BORDEAUX est également en projet, soutenue par le rectorat, la mairie de BORDEAUX, la région AQUITAINE, l’université de BORDEAUX et l’UBM – Kedge.
 
  • Est-ce difficile d’apprendre le chinois ?
 
La meilleure manière d'apprendre une langue est de mettre de côté toutes vos peurs, excuses et obstacles imaginaires et juste... vous y mettre. Vous ne serez pas capable d'apprendre une langue comme vous avez appris votre langue maternelle mais pas d'inquiétudes, il y a suffisamment de cellules dans votre cerveau pour vous permettre d'apprendre quelques langues supplémentaires !
Et pour terminer de vous convaincre :
1. Les tons sont importants, ils font partie du mot mais ne sont pas un obstacle insurmontable, surtout lorsqu’on commence jeune.
2. La grammaire est tellement simple qu'on dirait un cadeau du ciel : la langue chinoise est dépourvue de conjugaison, il n’y a ni genre ni nombre, l’ordre des mots est stable et obéit à une logique régulière.
4. Le vocabulaire est plein d'inventions créatives qui ont du sens
5. La majorité des caractères comportent des éléments phonétiques et les rendent plus faciles à lire qu'on ne le pense lorsque les bases sont acquises
 
 
 

  -  Le chinois est-il accessible à tous ?
 
Oui, définitivement. Pour la plupart des élèves, il s’agit de quelque chose de totalement nouveau et la construction des apprentissages ne repose pas sur des prérequis, mais sur des aptitudes ordinaires que tout individu normalement constitué possède. C’est parfois un puissant moteur qui a pour vertu parfois de relancer l’appétence à apprendre. Comme cette langue fait appel à de multiples compétences (mémoire visuelle, auditive, mais aussi gestuelle), et nécessite régularité, rigueur et méthode, l’apprentissage du chinois a une dimension très formatrice au sens large.
 
    - Une réunion de présentation de la section internationale chinoise est-elle prévue ?
 
Oui, le jeudi 26 avril 2018 au collège Francisco Goya de BORDEAUX à 18H00 pour la présentation du collège en générale et à partir de 19H00 plus spécifiquement pour l’enseignement du chinois.
 
  • Faut-il déjà parler ou apprendre le chinois pour intégrer la section internationale chinoise en 6ème ?
 
Non, cette section internationale chinoise constitue une filière d’excellence qui s’adresse à des élèves très scolaires capables d’absorber une forte charge de travail.
Le recrutement sera fonction du vivier et concernera prioritairement !
  • Les enfants natifs de CHINE et de couples mixtes, ou enfants binationaux de langue maternelle chinoise.
  • Les élèves ayant déjà des notions de chinois, et validés le niveau A2 à l’oral et A1 à l’écrit.
  • Des élèves ayant simplement débuté le Chinois à l’école primaire ou en cours particuliers,
  • Des élèves n’ayant jamais appris le chinois mais ayant satisfaits aux tests. Pour cela, ils devront faire preuve de curiosité et de logique, et montrer de très bonnes capacités de travail, d’écoute (compréhension auditive) et de mémorisation. L’intégration de ces élèves sera facilitée par le soutien apporté par le professeur de langue et littérature chinoises.
 
La section internationale chinoise du collège Francisco Goya est limitée à 25 élèves par niveau.
 
  • Le document fait part d’une sélection à l’entrée, s’agit-il d’un test à l’oral ou à l'écrit ?
 
Les tests seront constitués d'une partie écrite et d'un entretien personnalisé. Ils prendront en compte les aptitudes sans que pour autant qu’il soit nécessaire d'avoir appris le chinois en amont (seront testés entre autres les capacités à discriminer des sons, des sinogrammes, la concentration, la motivation de l'élève pour la section) 
 
  • Nous n’habitons pas le secteur du collège Goya ? Notre enfant peut-il quand même candidater à la section internationale chinoise ?
 
Ces sections échappent à la carte scolaire !
 Si votre enfant relève d’un autre secteur, il faudra sans doute procéder à une double inscription : l'une dans son établissement de secteur, l'autre à Goya. Si comme on peut l'anticiper votre enfant est retenu pour la section, nous veillerons à ce qu'il soit bien affecté au collège Francisco Goya.

     - Quand et comment faudra-t-il s’inscrire afin de participer à ce test d’entrée ?
 
En complétant le dossier d’inscription ci-joint et en le transmettant au collège Francisco Goya de BORDEAUX avant le mercredi 9 mai 2018. Vous recevrez alors une convocation.
 
Les tests de sélection auront lieu le mercredi 16 mai de 10H30 à 12H00 pour l’écrit puis à partir de 14H00 pour l’entretien oral.
 
     - Dans le document, il est indiqué 8 à 9 heures de cours de chinois par semaine, ces heures sont-elles en plus des heures obligatoires pour la 6ème ou en remplacement de certaines autres ? Dans le cas où ce sont des heures en plus, cela veut-il dire que les élèves auront environ 35 heures de cours par semaine au lieu de 26 ?
 
Au collège, oui, ces horaires s'ajoutent au volume horaire réglementaire des enseignements obligatoires.
 Les élèves en section internationale chinoise auront en plus :
  • 3h de cours de langue chinoise ( + 3h d’anglais LV2 en 6è),
  • 2h de mathématiques en chinois ( en plus des mathématiques en français),
  • et 3h de langue et littérature (+1h modulable en fonction des besoins spécifiques de chaque élève et des périodes de l'année),
soit  25h de tronc commun 6ème (1h de moins en anglais) + 8h section = 33 heures hebdomadaires.

      - Le chinois sera-t-il considéré comme la LV1 ? Ou les élèvent pourront-ils choisir une autre langue LV1 (par exemple l’anglais) dès la 6ème ? 
 
Au baccalauréat mention OIB le chinois est présenté au titre de la LV1, texte réglementaire » L'épreuve spécifique de langue et littérature se substitue à l'épreuve de langue vivante 1 de droit commun." (http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=95341)
 
En ce qui concerne le chinois, le choix est fait dans toutes les sections de maintenir un enseignement d'anglais en parallèle, sachant qu'au niveau du lycée les horaires LV1 et LV2 sont globalisés, et la répartition peut varier d'un lycée à l'autre.
 
  • Comment les élèves seront-ils évalués en Chinois ? Avec des notes ou par compétences ?
 
Le système d’évaluation est un instrument pour noter aussi bien que pour former l’élève.
Il tient compte :
  • des résultats chiffrés des examens oraux et écrits
  • de l’évaluation des compétences d’expression
  • de la progression individuelle de l’élève
  • de l’attitude de l’élève face au travail de classe : participation active et responsable, réalisation régulière des devoirs, cahiers de cours, activités  complémentaires.
 
  • Quelle sera la nature des échanges linguistiques avec la CHINE ? Un séjour est-il déjà envisagé ?
 
Un échange épistolaire sera mis en place dès l’ouverture de la section internationale avec l’école secondaire n°1 de ZDET de WUHAN qui scolarise des élèves du même âge qui apprennent le français.
 
Des projets pédagogiques pluridisciplinaires pourront être envisagés entre les enseignants des deux pays et leurs élèves. L’ouverture de l’institut CONFUCIUS permettra d’enrichir le parcours proposé au collège avec les nombreuses activités culturelles proposées.
 
Des mobilités individuelles ou collectives sont envisageables à terme dès le niveau 4ème.
 
      - Et si mon enfant est en échec en Chinois et/ou aussi dans les autres matières en 6ème, pourra-t-il arrêter le chinois ?
 
Deux examens seront prévus en fin de sixième et fin de quatrième pour décider de la pertinence de la poursuite des études en Section Internationale Chinoise.
 
Si un élève arrête en fin de 6ème, il pourra soit rester au collège Goya et débuter l’espagnol LV2, soit rejoindre son collège de secteur et débuter une LV2 proposée dans son établissement.
 
  • Les élèves de section internationale chinoise passent-ils le brevet des collèges ?
 
Oui, mais le brevet « option internationale ».
Le diplôme national du brevet « option internationale » est constitué de l'ensemble des épreuves de droit commun auxquelles s'ajoutent deux épreuves spécifiques orales en langue et littérature, et en mathématiques pour les sections chinoises. Ces deux épreuves sont conduites dans la langue de la section selon un calendrier mis en place au niveau de l'établissement.
La scolarité en section internationale en classe de troisième est une condition nécessaire pour être inscrit à l'option internationale du diplôme national du brevet. En revanche un élève inscrit en section internationale n'est pas tenu de s'inscrire à l'option internationale du diplôme national du brevet.

     - Quelle est la suite de la scolarité envisagée ? Y aura-t-il une section internationale Chinois au lycée ? Lequel sur Bordeaux ?
 
Oui, naturellement, elle sera ouverte dès que la première promotion d'élèves arrivera en bout de collège avec les acquisitions voulues en chinois. Vraisemblablement au lycée Montaigne qui à l'heure actuelle est le lycée de rattachement du secteur Goya
 
 
      - Les élèves pourront-ils continuer les études dans un lycée où il n’y a pas la section pour x raisons (secteur, spécialités, options …) ? Dans ce cas, que deviendra le chinois pour ces élèves (LV1) ?
 
Le texte (lien ci-dessus) précise que les élèves ne peuvent se présenter à l'OIB chinois ou autre section internationale qu'à condition d’avoir suivi les enseignements de la section en cycle terminal (les épreuves de mathématiques sont en deux temps, une en 1ère et une en T).
Si votre enfant devait quitter la section avant d'arriver à l'examen final, il pourra présenter le chinois en LV1 ou LV2 à son libre choix pour valoriser ses acquisitions en langue. Les annonces pour le prochain baccalauréat devraient permettre de valoriser une spécialité en langue et littérature étrangères. 
De nombreux établissements proposent l'enseignement du chinois, je vous invite à regarder le site de l'Association Française des Professeurs de Chinois http://afpc.asso.fr/ en regardant la carte du secondaire vous aurez un panorama par académie des établissements qui proposent aujourd'hui le chinois en France. 
Le nombre des sections était de 46 cette année, il dépassera les 50 à la rentrée prochaine, mais il n'est pas envisageable de les multiplier partout vu la lourdeur du dispositif.


56 rue du Commandant Arnould, BP49, 33023 Bordeaux cedex
tél: 05.57.95.07.30 * Fax: 05.57.95.07.49 * e-mail: ce.0331462k@ac-bordeaux.fr